Monique Châteauvert

 
 

Eh oui ! la grande sœur de Jacinthe. Elle représente un groupe environnemental au sein du conseil d’administration du CREAT depuis 2006. Membre de l'Association des riverains du lac Beauchamp depuis 18 ans, elle a siégé au CA de cet organisme pendant une dizaine d'années, jusqu’en juin 2015. Monique reste néanmoins impliquée comme membre. Elle a notamment piloté un projet de reboisement des rives chez une cinquantaine de propriétaires participants et elle participe à toutes les activités organisées par le groupe. La préservation de la santé du lac par la sensibilisation et l'action est un des principaux objectifs de l'Association. Après des études en puériculture à Montréal, Monique est revenue en région pour travailler à la pouponnière de l'Hôtel-Dieu d'Amos pendant 18 ans. Une deuxième carrière s'offre à elle en 1984 quand elle devient gestionnaire et intervenante à La Maison Mikana – maison d'hébergement pour les femmes victimes de violence et leurs enfants. À sa retraite en 2012, elle développe une boulangerie artisanale chez elle et transmet son savoir en offrant des ateliers sur la fabrication du pain. Mère de trois garçons et grand-mère, elle transmet ses valeurs d'égalité entre les femmes et les hommes et sur la préservation de nos ressources naturelles pour les générations futures. Monique a aussi représenté le CREAT au sein du CA de l'Organisme de bassin versant de l’Abitibi-Jamésie (OBVAJ) et elle participe toujours aux rencontres du comité de vigilance du lieu d’enfouissement technique (LET) d'Amos.