contexte 

Les déchets concernent tout le monde car ils sont générés par tous et chacun, citoyens, commerces, institutions et industries. La gestion de ceux-ci est donc un sujet complexe qui implique plusieurs niveaux de gouvernance. Le gouvernement provincial s'est doté d'une politique stratégique ainsi que d'un plan d'action avec des objectifs clairs, dont réduire la quantité de matières enfouies sous la barre des 700 kilogrammes par habitant. Pour ce faire, l'application du principe des 3RV est essentielle, soit la réduction, la réutilisation, le recyclage et la valorisation. L’ordre hiérarchique étant bien important puisque la réduction est la clé; un déchet qui n’existe pas est un déchet bien plus simple à gérer !

En plus d’être un gaspillage important de ressources, les déchets posent des enjeux bien particuliers à la région. En effet, l’Abitibi-Témiscamingue étant une région faiblement peuplée sur de vastes territoires, le transport des matières résiduelles générées représente un défi important et une source d’émissions de gaz à effet de serre non négligeable.

Une problématique récurrente en région est malheureusement la présence de dépotoirs sauvages et de déchets en milieux naturels, et ce, malgré le fait que les services existent pour la gestion des déchets, des encombrants et des résidus de construction, rénovation et démolition.

De plus, la collecte séparée des matières organiques afin de les valoriser s’implante tranquillement dans la région. Pour l’instant, le choix de plateformes de compostage industriel est la principale option retenue pour cette valorisation par les MRC. Le Témiscamingue fut le premier à emboîter le pas en mettant en fonction la sienne en 2013.

 

Les actions du CREAT

Le CREAT se tient informé de la gestion des matières résiduelles dans la région et profite régulièrement des tribunes offertes par les médias locaux pour rappeler les petits gestes citoyens pour aider à la saine gestion des matières résiduelles. De plus, le CREAT met en œuvre des projets en lien avec l'amélioration de la gestion des matières résiduelles depuis plusieurs années, tant au niveau du grand public que dans les écoles et les industries, commerces et institutions. Les bureaux du CREAT sont eux-mêmes certifiés ICI ON RECYCLE niveau 3 – échelon Or, ce qui signifie que nos taux de valorisation atteignent de 90 à 99 %.

Comités

Le CREAT siège aux comités de vigilance du lieu d’enfouissement technique d’Amos, de la MRC de La Vallée-de-l’Or et de Rouyn-Noranda.

projets Du creat

 

Publications du CREAt

Mémoires

Communiqués

Articles

 

 

Pour en savoir plus

Qu’est-ce qui va où?

Pour savoir ce qui va au recyclage, au compostage, à l'écocentre, etc., consultez les sites Web de votre MRC :

Plusieurs sites Internet offrent des listes de points de dépôt et de collecte pour diverses matières. Lorsque vous ne savez que faire d’une matière, consultez en premier les sites des MRC et leur bottin vert (voir ci-dessus), puis naviguez sur les sites suivants :

La responsabilité élargie des producteurs (REP)